Compte Rendu Rencontre professionnelle

Dans la première partie, consacrée à un questionnement sur la notion d’ « accessibilité », quatre intervenants ont pris la parole : Quentin Dulieu (ARTO et festival de Ramonville), Éric Vanelle (Théâtre du Grand Rond et compagnie de l’Inutile), Émilie Rigaud (association ACT’S et compagnie de la Bobêche), et Jennifer Lesage-David (IVT – International Visual Theatre).

Les thématiques suivantes ont été abordées :

  • Questionnement sur la pertinence de la présence d’un interprète sur scène (intégration de l’interprète à la mise en scène/spectacle bilingue sans interprète)
  • Le français écrit étant une deuxième langue pour les sourds, la majorité d’entre eux est illettrée. En ajoutant à cela le manque de formations professionnelles accessibles, on comprend pourquoi les sourds sont confrontés à un manque de reconnaissance professionnelle et un nombre limité de création (qui pourtant ne cesse de croitre).
  • La communauté sourde a sa propre langue (et non langage), mais aussi sa propre culture et ses disciplines artistiques spécifiques.
  • Il faut faire attention à penser promotion de propositions artistiques plutôt qu’accessibilité.

Du débat qui a suivit ces interventions nous retiendrons trois questions :

  • Quelles formes de bilinguisme ?
  • Quelles sont les possibilités d’évolution professionnelle pour les acteurs sourds ?
  • Lors d’une demande de subvention, faut-il s’adresser à la Culture ou au Handicap ?

Dans la deuxième partie, consacrée aux différents processus de création pour des spectacles pensés indifféremment pour des publics sourds et entendants, quatre intervenants ont prit la parole : Lucie Lataste (Compagnie Danse des signes), Delphine Saint-Raymond (comédienne), Emmanuelle Laborit (IVT – International Visual Theatre), Mathilde Henry (La Bobêche).

Les thématiques suivantes ont été abordées :

  • Importance d’une traduction de qualité de textes français à la Langue des signes Française.
  • S’agit-il de faire disparaitre le clivage sourd/entendant en ne donnant à voir que des artistes qui travaillent ensemble dans une logique d’intégration et d’indifférenciation ? Ou faut-il, au contraire, présenter sur scène deux langues et deux cultures, complémentaires dans le processus de création?
  • Les collaborations entre artistes entendants et artistes sourds peuvent être très enrichissantes à condition qu’on trouve un juste milieu entre l’interprétariat pour la compréhension du texte et l’absence d’intermédiaire pour la mise en scène.

Durant le débat, plusieurs thématiques ont été abordées :

  • Il y a une différence entre le métier d’interprète, celui de traducteur et celui de comédien parlant ou signant dans un spectacle bilingue.
  • Tous les spectacles visuels ne sont pas accessibles aux sourds.
  • Que faut-il penser des artistes entendant.e.s qui incarnent des personnages sourds et signent sur scène ?
  • Le metteur en scène, même s’il est bilingue, ne peut pas endosser tous les rôles.
  • Qu’est-ce qu’un spectacle bilingue réussi ?
  • L’illettrisme n’est pas synonyme de difficultés pour l’interprétation d’un texte.

La conclusion de cette rencontre pourrait être celle-ci : Changeons notre regard afin de ne plus mettre un tampon « accessible » ou « handicap » sur ces spectacles, mais de reconnaitre leur valeur artistique et de les programmer dans des saisons traditionnelles. Changer les regards, c’est ce que nous souhaitons faire dès Mars 2016 avec :

  • une formation artistique (du 7 au 18 Mars) autour de l’expérimentation d’un nouveau langage scénique commun entre six artistes sourd.e.s et six artistes entendant.e.s
  • une formation accueil (les 17 et 18 Mars) destinée à sensibiliser les personnels de structures culturelles à l’accueil d’artistes ou de publics sourds.

Compte rendu vidéo de la Rencontre :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s